Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Show bouillant  (Lu 16793 fois)
Coco
Je déclame !
****
Messages: 301



Voir le profil
« Répondre #15 le: Janvier 19, 2008, 11:11 »

C'est l'extrémisme au sein des religions qui est exactement l'inverse

Mais les religions devraient être (et sont pour la plupart des gens) de bons remparts contre violence et intolérance

Je précise que je suis totalement athée
« Dernière édition: Janvier 19, 2008, 11:21 par Coco » Journalisée
Jodaci
Beau parleur
***
Messages: 202



Voir le profil WWW
« Répondre #16 le: Janvier 19, 2008, 04:31 »

Mmmhhh...
Y compris envers eux-mêmes? En es-tu sûre?
Bon mais là, il faudrait ouvrir un autre sujet.
Et pour ma part, je ne suis pas athée, mais agnostique. Et taoïste.
Entendu encore aujourd'hui de notre bon président à des pêcheurs - maritimes ceux-là.
" Il est scandaleux que la politique des quotas de pêche empêche les marins de travailler plus pour gagner plus!" (je rapporte en substance, ce n'est pas la phrase exacte)
Misère! Mais les quotas ne sont pas là pour réguler le marché. Simplement le poisson!
A quand un quota sur la connerie!
Si l'on va par là, on ne va pas empêcher les fabricants d'armes qui massacrent loin de chez nous, de pesticides qui nous empoisonnent la vie, les industries pétrolières qui affrêtent des bateaux pourris et font appel quand on leur demande un remboursement symbolique de leurs dégâts, et spéculent sur le prix du pétrole en engrangeant des bénéfices astronomiques, les holdings de l'acier qui ne tiennent pas leur promesse, les actionnaires qui pressurisent l'économie (ah non, eux ils ne travaillent pas!), et la liste est encore longue de tous ces gens qui veulent travailler plus pour gagner plus. (hormis les actionnaires qui ne font que gagner plus).
Mais on ne va pas par là, n'est-ce pas?!


« Dernière édition: Janvier 19, 2008, 05:01 par Jodaci » Journalisée

« Lorsqu’il n’y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #17 le: Janvier 20, 2008, 11:14 »

Dieu existe t-il ?
Vivons nous après la mort de Dieu ?

Peu importe!

Pour un homme politique toute dissimulation dans la religion de son engagement et de sa responsabilité d'action est un renoncement. Il est essentiel de séparer pouvoir politique et religion. Nos dirigeants doivent s'engager et prendre leurs responsabilités sans avoir à se réferer à Dieu. C'est le principe de la laïcité. C'est à mon sens l'un des principes fondamentaux d'une société moderne et libre. Et ça vaut encore le coup de lutter pour conserver cet acquis !
« Dernière édition: Janvier 22, 2008, 01:15 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #18 le: Janvier 22, 2008, 09:38 »

J'sais pas pour vous, mais moi ça m'fait vraiment mal aux seins que j'arrive plus à être de gauche.

Bon, mais dis donc Jodaci, avec tout ça, tu dois avoir tétons complétement vrillés ? il ne serait pas temps de les retourner à gauche ?
Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Jodaci
Beau parleur
***
Messages: 202



Voir le profil WWW
« Répondre #19 le: Janvier 24, 2008, 02:28 »

"Le mauvais temps, c'est celui qui dure"
Pour le téton, par contre...

Journalisée

« Lorsqu’il n’y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #20 le: F?vrier 15, 2008, 01:25 »

Décidement, celui-là c'est un véritable artiste !

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Bcampagne/video/x40bic_promesse-de-sarkozy-fait-bien-rire_politics
Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #21 le: F?vrier 15, 2008, 01:39 »

Ceci étant lorsqu'il déclare devant les invités du dîner annuel du Crif :

"Nos enfants ont le droit de rencontrer, à un moment de leur formation intellectuelle et humaine, des religieux engagés qui les ouvrent à la question spirituelle et à la dimension de Dieu".

là ça me fait beaucoup moins rire  Fâché

Cette affirmation relève de la sphère privée !!!  Ce n'est pas à un représentant du peuple d'invoquer notre droit à la croyance.  Il devrait plutôt invoquer notre droit à la connaissance, celle que nous partageons tous !!!
Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
CC1
Je suis Nouveau
*
Messages: 11



Voir le profil WWW
« Répondre #22 le: F?vrier 22, 2008, 07:41 »

J'en déduis qu'on aura bientôt, en plus des cours dits de "citoyenneté" (drapeau, devise, hymne national... c'est vrai qu'on tient là les clés du sujet Lèvres scellées) des cours de théologie en école primaire.

On imagine l'emploi du temps: une heure avec M. le prêtre, une heure avec M. le rabbin, une heure avec M. l'immam... à moins qu'il ne soit prévu des quotas horaires, en vertu de la préférence religieuse nationale. ?

Dans la même lignée, il faudra prévoir aussi un créneau pour les sectes. Qui, si elles représentent un "non-problème" pour le pays (dixit la directrice de cabinet de notre président), constituent peut-être LA solution d'avenir pour nos enfants.

Donc moi, à la question "Les élus ont-ils mandat pour décider du contenu du programme scolaire ?" , je répond définitivement NON Fâché
Journalisée

Savoir où l'on veut aller, c'est bien. Montrer qu'on y va, c'est mieux.
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #23 le: F?vrier 26, 2008, 01:04 »

Donc moi, à la question "Les élus ont-ils mandat pour décider du contenu du programme scolaire ?" , je répond définitivement NON Fâché

Et pourtant... il n'y a pas de domaine plus remanié que l'éducation nationale. Chaque gouvernement y va de sa réforme. Probablement parce que c'est un domaine dans lequel nos politiciens ont encore de l'effet (contrairement à l'économie) et qu'il est visible par le plus grand nombre car tous les enfants vont à l'école.
« Dernière édition: F?vrier 26, 2008, 01:06 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à: