Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Rebelles au naturel  (Lu 26810 fois)
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« le: D?cembre 27, 2007, 04:58 »

Le monde qui nous entoure est parfois tristement ennuyant par son uniformité  Fâché. Et pourtant...on peut y trouver des rebelles qui éveillent notre curiosité et nous comblent de bonheur: qui n'a jamais trouvé un trèfle à quatre (voire cinq) feuilles dans un champ  de trèfles à trois feuilles (et à fortiori dans un champ de colza  Clin d'oeil).
Je vous propose que nous partagions ici nos découvertes des paradoxes et curiosités naturels qui nous entourent.


Par exemple: toutes les planètes du système solaire tournent sur elles-mêmes et toutes dans le même sens : le sens inverse des aiguilles d'une montre lorsqu'on les regarde depuis leur pôle nord. Toutes sauf une ...   Choqué  Vénus, la seule à tourner à l'envers... (la 2e en partant de la gauche sur la photo)



Tournicoti-tournicota... à votre tour ...
« Dernière édition: D?cembre 30, 2007, 08:11 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Jodaci
Beau parleur
***
Messages: 202



Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: D?cembre 28, 2007, 01:24 »

Paradoxe et curiosité naturelle, oui, oui, oui...
Et bien, à chaque fois que je dois sortir le matin, c'est TOUJOURS lorsque j'ai mis mon manteau
que je dois aller déféquer.
Et le premier qui me dit de ne pas mettre de manteau subira la réprobation de mon colon contrarié.
Journalisée

« Lorsqu’il n’y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #2 le: D?cembre 28, 2007, 11:00 »

Bon, mais quand tu défèques, prends tu le temps de regarder les cagouilles (traduction pour les Parisiens et autres francophones : escargots) qui vont recevoir la chose sur leur maison; car parlons-en de leur maison : as tu remarqué en observant la bête (je parle toujours du cagouille) dans le sens de son déplacement (d'arrière vers l'avant) que sa maison forme une spirale vers la droite. Et oui en ce sens ils sont droitiers (ou dextre) et cela quelque soit son espèce. Et pourtant ... puisque je ne doute pas de ta propension à la défécation, peut-être es-tu, cher Jod, un de ces chanceux qui ont un jour rencontré un escargot gaucher (ou senestre; à gauche sur la photo). Ou mieux, un escargot gaucher boulottant un trèfle à quatre feuilles... Choqué

« Dernière édition: D?cembre 31, 2007, 09:23 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
pifometre
Je suis Nouveau
*
Messages: 49



Voir le profil
« Répondre #3 le: D?cembre 28, 2007, 01:09 »

Je me demande si l'escargot , enfin sa coquille plutôt (pour les parisiens et autres citadins qui ne connaissent pas la prairie mais s'épuisent dans des activités sportives combattantes et masculines, je signale que la coquille de la bestiole n'est pas une protection de sa virilité, mais une espèce de banane où ce gastéropode irait se lover tel un K-Way par temps sec...), n'aurait pas les mêmes propriétés que les arbres, c'est à dire de pousser avec le soleil, et donc de tourner en s'élevant. Dans le Haut-Jura, on connaît bien cette particularité des épicéas. On choisit donc, selon les dire des anciens, des specimens qui tournent dans l'autre sens pour fabriquer les tavaillons servant à protéger les maisons des frimas glaciaux de l'hiver. En effet ils produisent des éclats qui ne s'ouvrent pas avec le temps et durent bien plus longtemps....

Et zou !
Journalisée
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #4 le: D?cembre 28, 2007, 02:18 »

Ho là là, ça y est, j'ai la tête qui tourne Lèvres scellées
Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
BlasterCalm
TheBigBoss
Je parle un peu
*****
Messages: 72


Voir le profil
« Répondre #5 le: D?cembre 29, 2007, 01:06 »

J'en suis toute retournée...
Journalisée
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #6 le: D?cembre 29, 2007, 11:41 »

Cette histoire d'épicéa me rapelle l'étrange géométrie des pommes de pins. Quand on regarde une pomme de pins selon son axe de symétrie, on s'aperçoit que les écailles sont disposées de façon hélicoïdale (ça tourne comme une coquille d'escargots). Est-ce un phénomène de phototropisme ? Pas sûr...

« Dernière édition: D?cembre 30, 2007, 07:58 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #7 le: D?cembre 29, 2007, 11:51 »

En tout cas la coquille d'escargots n'a rien à voir avec le phototropisme. Car cette bestiole, mine de rien et contrairement à l'épicéa, se déplace. Si, si, regarde bien, si tu as le temps. Par conséquent la position de sa coquille par rapport au soleil change continuellement. Par phototropisme, sa coquille serait toute tordue.

Si ça ce n'est pas une démonstration...
« Dernière édition: D?cembre 29, 2007, 01:06 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Coco
Je déclame !
****
Messages: 301



Voir le profil
« Répondre #8 le: D?cembre 29, 2007, 02:01 »

prends tu le temps de regarder les cagouilles (traduction pour les Parisiens et autres francophones : escargots)

je suis parisienne et je n'avais pas besoin de traduction.. non mais Grimaçant

Et saviez vous que les cagouilles était le surnom des Rochelais car il y a beaucoup de galeries avec un toit dans la ville
« Dernière édition: D?cembre 29, 2007, 02:03 par Coco » Journalisée
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #9 le: D?cembre 30, 2007, 10:49 »

Bien vu !!
Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #10 le: Janvier 03, 2008, 02:59 »

Allez, je relance le sujet avec une histoire d'Ô. De flux et de reflux. Quand je l'ai appris j'en suis resté sur le cul. En effet, on nous l'a dit et on nous l'a répété : les fleuves s'écoulent d'amont en aval. Pensez donc, la goutte d'eau provenant de la fonte du glacier descend irrémédiablement la pente. Comment pourrait-il en être autrement ?
 
Et pourtant .... à date et heure fixes une vague déferlante et rebelle peut remonter à contre courant et sur plusieurs centaines de kilomètres un cours d'eau fluviale.  Ces mascarets peuvent être observés sur plusieurs fleuves de notre planète. En France, on en trouvera sur la Gironde, la Garonne et la Dordogne un jour d'automne. Partant de l'embouchure de la Gironde, la vague rebelle (d'1 m de haut environ) remonte le fleuve jusqu'au coeur du département de la Dordogne au grand plaisir des surfeurs (qui vont enfin pouvoir rentrer chez eux après avoir descendu le fleuve  Souriant)

« Dernière édition: Janvier 06, 2008, 12:01 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
match
Je parle un peu
**
Messages: 54



Voir le profil
« Répondre #11 le: Janvier 08, 2008, 10:08 »

eh oui, mais la vague ca n'est pas l'eau ! C'est juste l'onde qui remonte toute seule comme une grande, ce qui rend le phenomene plus admissible.
Journalisée
Tohu Bohu
Je déclame !
****
Messages: 375



Voir le profil
« Répondre #12 le: Janvier 08, 2008, 08:31 »

Quelle pertinence sémantique, cher Match ! Clin d'oeil en effet les poissons d'eau douce n'aimeraient pas se retrouver dans l'eau salée.  L'eau se ride d'aval en amont mais continue de s'écouler d'amont en aval.  Cela n'enlève rien à la rareté de ce "paradoxe" apparent pour le profane et à son effet stupéfiant :
 
« Dernière édition: Janvier 23, 2008, 01:48 par Tohu Bohu » Journalisée

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où on va"
Ptit-Loup
Je suis Nouveau
*
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #13 le: Janvier 10, 2008, 10:09 »

Toutes sauf une ...   Choqué  Vénus, la seule à tourner à l'envers...

Ah ça, que Vénus tourne à l'envers, ça expliquerait bien des têtes qui tournent...
Journalisée

"Comprendre qu'on serait l'infime maillon d'un processus qui nous dépasse,
et surtout qu'en avoir conscience c'est jamais qu'un accident !"
Ptit-Loup
Je suis Nouveau
*
Messages: 30



Voir le profil
« Répondre #14 le: Janvier 10, 2008, 10:11 »

Ben alors, match, si la vague c'est pas de l'eau, qu'est-ce qui me renverse avec un zeste de violence quand je joue dans les rouleaux ? Une sirène sortie de Vénus ?
Journalisée

"Comprendre qu'on serait l'infime maillon d'un processus qui nous dépasse,
et surtout qu'en avoir conscience c'est jamais qu'un accident !"
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à: